Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer
Retour

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Le billet d'humeur de David LE NORCY, Directeur chez coopérative Aide@Venir

Pour une réelle valorisation des métiers du domicile !

Depuis plusieurs années, on voit sortir de multiples rapports sur « LES SOLUTIONS » pour valoriser les métiers du domicile afin de mieux répondre aux besoins de notre société vieillissante.

Au-delà de la bonne intention, l’essentiel des solutions ou orientations proposées par ces derniers posent sur la formation, les passerelles entre médico-social et sanitaire et de la communication valorisante sur les métiers (pour pas dire faire de la pub).

Si la formation et la création de passerelles ont du sens ; elles ne sont que des briques d’un vrai projet sur l’approche domiciliaire.

En effet, se poser la question sur les raisons qui ont fait qu’en moins de 20 ans on a                    « massacré » l’image, et surtout le quotidien, de ces métiers de l’HUMAIN par des HUMAINS !

Il y a une petite vingtaine d’années, on a voulu « sacraliser » les services comme le Graal d’une croissance économique absolue sans se poser la question du projet de société.

C’était un peu comme « mettre la charrue avant les bœufs » !

Un vrai projet de Société sur le Grand Age et l’Autonomie,

  • nécessite de savoir ce que les citoyens attendent et souhaitent,
  • c’est de définir les moyens nécessaires pour répondre aux besoins,

et de définir un cadre réglementaire de travail et un environnement motivant du marché de l’emploi pour assurer la réussite de cet impératif sociétal.

Mais malheureusement rien sur la feuille de route à moyen ou long terme, uniquement du bricolage avec des « enveloppes » qui sont distribuées de temps en temps pour tenter d’éteindre « l’incendie » dans la maison.

Valoriser les métiers du domicile c’est :

  • donner du sens au quotidien des personnes en reconnaissant leur apport à la société,
  • poser un cadre de rémunération des prestations reconnaissant la complexité de la perte d’autonomie,
  • avoir une branche métier qui permette aux personnes de se projeter dans le long terme,
  • définir une relation équilibrée bénéficiaires, financeurs et intervenant.e.s.

Alors comme un bateau qui navigue sans savoir sa destination, et sans savoir s’il est paré à assumer la mer qui est devant lui,… MERCI à l’armateur Etat d’agir au plus vite !

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le billet d'humeur de David LE NORCY, Directeur chez coopérative Aide@Venir

Le billet d'humeur de David LE NORCY, Directeur chez coopérative Aide@Venir

Pour une réelle valorisation des métiers du domicile !Depuis plusieurs années, on voit sortir de...

26 avril 2021
Un nouveau Conseil d'Administration et un nouveau Bureau !

Un nouveau Conseil d'Administration et un nouveau Bureau !

L’élection du nouveau Conseil d’Administration de Génération à Domicile a eu lieu le 18 décembre...

24 mars 2021
A LA UNE ! SAAD DONNE ENVIE

A LA UNE ! SAAD DONNE ENVIE

6 intervenantes à domicile ont démarré le 1er programme avec leur bénéficiaires !Une 2ème action...

24 mars 2021
ACTU 1 : LE BALUCHONNAGE

ACTU 1 : LE BALUCHONNAGE

L’équipe de Baluchonneuses dans les starting-blocks !!Après avoir bénéficié d’une formation...

24 mars 2021
ACTU 2 : MOBILITÉ DES SÉNIORS

ACTU 2 : MOBILITÉ DES SÉNIORS

Les sorties se poursuivent au marché de Langon et de La Réole !L’accompagnement social aux...

24 mars 2021
L' ACTU DES MEMBRES

L' ACTU DES MEMBRES

L’équipe Spécialisée Alzheimer de SUDGIMAD !En France, on estime à 900 000, le nombre de...

24 mars 2021