Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Le répit aux aidants familiaux à domicile : une solution le "Baluchonnage" !

Constat :

En France, 11 millions de personnes âgées de plus de 18 ans sont aidants (chiffres 2020)

  • 83% des personnes aidées appartiennent à la famille proche  (dans 44% des situations, il s'agit du père ou de la mère)
  • 72% des aidés vivent dans leur propre logement
  • les impacts sur la vie des aidants :  vie professionnelle (aménagements des horaires de travail, réduction du temps de travail, voir arrêt de l'activité professionnelle), vie sociale ou familiale perturbée, épuisement, difficulté à obtenir une aide extérieure, charge économique,...
  • les difficultés rencontrées : isolement social, épuisement intense, surmenage, besoin de répit pour souffler, difficulté à identifier les aides possibles

1 aidant sur 3 décède avant son aidé !

Accompagner, cela demande du temps, de la disponibilité, de l’énergie et de la patience, mais aussi des connaissances. L’aidant peut ne pas apporter toute l’aide nécessaire à son proche, s’il n’est pas lui-même soutenu. En effet, l’épuisement physique et psychologique est un risque majeur chez les aidants familiaux accompagnant un proche atteint d’une maladie ou de handicap. Comprendre, se faire aider et savoir prendre du répit est indispensable pour faire face à ce risque et prévenir les situations d’épuisement et d’isolement.

Contexte :

Génération à Domicile et ses membres, soutenu par le Département de la Gironde, ont répondu à un appel à candidature en 2019 lancé par la DGCS et la CNSA  et ont été retenu pour porter une expérimentation de dérogation de droit au travail pour la mise en place de prestations de suppléance à domicile du proche-aidant. Cette dérogation permet à un professionnel unique de remplacer le proche-aidant, quelques jours (24h/24) auprès de l'aidé, pour lui permettre de prendre du répit.

Il existe différentes formes de suppléance à domicile du proche-aidant. Génération à Domicile a opté pour le modèle du "baluchonnage" qui propose un accompagnement répondant au partage d'une même éthique. Baluchon France, émanation de Baluchon Québec, permet de bénéficier d'une expertise et d'une expérience significatives, de pouvoir s'appuyer sur un cahier des charges et des outils existants, de travailler en réseau et de professionnaliser, à travers une formation spécifique, l'équipe de baluchonneuses.
 

Qu'est-ce que le "baluchonnage" ?

Créé au Québec il y a plus de 20 ans, le "Baluchonnage" est un service de répit pour les aidants qui souhaitent prendre quelques jours de répit sans sortir leur proche en situation de perte d’autonomie ou en situation de handicap. Un professionnel, appelé « Baluchonneur » s’installe pour quelques jours auprès du proche aidé pour permettre à l’aidant de quitter le domicile en toute confiance.

Les garanties sur la prestation :

    >>  la qualité des prestations :

  • une prestation de 3 jours minimum à 6 jours maximum 24h/24
  • une évaluation au domicile par un professionnel expérimenté
  • un travail de liaison avec les services en place (SAAD, SSIAD,...)
  • un soutien global assuré à l'aidant tout au long du process de mise en place
  • une période de transition en amont et en aval de la prestation
  • un journal d'accompagnement rédigé par le baluchonneur remis à l'aidant en fin de prestation

    >> la protection des baluchonneurs :

  • sur la base du volontariat avec un libre choix pour chaque mission
  • un soutien accru tout au long de la mission (astreinte 24h/24)
  • une formation adaptée
  • une reconnaissance salariale : toutes les heures sont rémunérées

Quels sont les objectifs de l'expérimentation ?

    >> pour le couple aidant-aidé :

  • lutter contre l'épuisement de l'aidant et rompre son isolement
  • valoriser le rôle de l'aidant
  • offrir une solution alternative au placement temporaire, permettre à l'aidé de rester à son domicile et respecter son environnement et ses habitudes de vie et ainsi éviter les régressions, les désorientations ou leur aggravation
  • sensibiliser, informer sur les aides existants
  • créer du lien social

    >> pour les professionnels de l'aide à domicile :

  • valoriser les métiers du domicile en diversifiant leurs missions
  • offrir une perspective d'évolution professionnelle 
  • renforcer la coordination entre les acteurs du sanitaire et du médico-social : tous les autres services existants au domicile sont maintenus !
  • offrir des conditions professionnelles valorisantes et sécurisantes

Les réalisations en 2021 :

  • 16 familles principalement dont l'aidé avec une grande dépendance (GIR 2) ont bénéficié du service
  • 22 prestations de baluchonnage ont été réalisées sur une durée moyenne de 4,7 jours
  • 98 jours de prestation ont été assuré par une équipe de 5 baluchonneuses

Les résultats en 2021 :

  • une solution de répit pour les aidants qui répond à un réel besoin sur le territoire du Sud-Gironde et au-delà
  • un service structuré, des process et des outils validés
  • une équipe formée et expérimentée
  • une satisfaction générale des aidants, des aidés et des baluchonneuses
  • une dynamique collective portée au niveau national par Baluchon France et les partenaires au niveau local

 

L'expérimentation a été prolongée en 2022-2023.

Génération à Domicile rencontre des difficultés techniques et financières pour poursuivre cette activité. Le service est pour le moment suspendu.

On en parle dans la presse !